Si quelqu'un m'aime…

Jn 14, 23

Texte

> Si quelqu’un m’aime < >il gardera ma Parole, <> et mon Père l’aimera<
>et nous irons vers lui < > et nous ferons chez lui < > notre demeure. <

Premières notes

Gestes

Si quelqu’un m’aime AIMER : Les mains partent du cœur et s’ouvrent vers l’avant.

il gardera ma Parole DISCIPLE : Main gauche à l’oreille en geste d’écoute ; la main droite descend du ciel, passe devant la bouche et la gorge et vient jusqu’au cœur.

et mon Père l’aimera La main droite restant sur le cœur, la main gauche montre le ciel puis descend se placer sur la main droite.

et nous viendrons vers lui ALLER : les mains décrivent un mouvement de soi vers le lointain.

et nous ferons chez lui VENIR : les bras d’abord étendus devant, les mains reviennent vers la poitrine.

notre demeure ALLIANCE : les mains se rejoignent au niveau du coeur et se tiennent avec tendresse.

Commentaires

Contexte :

Le chapitre 14 de l’évangile de Jean fait partie de l’enseignement de Jésus à ses disciples au cours du dernier repas, après le lavement des pieds (chapitres 13-17). Jésus parle du chemin qui mène au Père et de l’envoi prochain de l’Esprit.

Dynamisme

Dans ce récitatif, il y a des mouvements verticaux : la Parole qui descend, le Père qui aime. Il y a aussi des mouvements horizontaux : l’amour auquel le Christ invite et la venue du Père, avec le Fils, chez le disciple.

Horizontalité et verticalité, ce sont comme les deux dimensions de la croix, à l’image de l’humanité et de la divinité du Christ. Le chemin vers le Père, c’est le Christ et sa Parole.

Quelques suggestions d’utilisation

Ce passage de l’Evangile de Jean est lu le 6ème dimanche du temps pascal (année C). Ce récitatif, très méditatif, convient bien pour une assemblée de prière. Il peut aussi être utilisé pour aborder les thèmes de : Père – Alliance – Amour – Espérance – Parole.