La grande épreuve

Ap 07, 13-14

Texte

13 > L’un des anciens < > prit la parole et me dit : <
> « Ces gens < >revêtus de robes blanches <
> qui sont ils ? < et > d’où viennent-ils ? » <
 14 > Et je lui dis : <
> « Mon Seigneur, tu le sais ! » <
> Et il me dit : <
 > « Ces gens < > viennent de la grande épreuve <
 > et ils ont lavé leurs robes < et > ils les ont blanchies <
> dans le sang < > de l’Agneau. » <

Premières notes

Gestes

L’un des Anciens : AUJOURD’HUI / SAGE : La main droite descend devant le visage, paume vers l’avant.

prit la parole et me dit :  PAROLE : Les mains, paumes vers soi, remontent le long de la gorge et s’ouvrent pour accompagner la parole.

Ces gens : PEUPLE : Les bras tendus balayent l’horizon de gauche à droite à hauteur des yeux, paumes vers le haut.

revêtus de robes blanches : La main droite pars du le bras gauche et descend le long du thorax comme pour suivre un drapé.

qui sont-ils : POURQUOI : Les mains sont à hauteur du visage dans une attitude d’interrogation.

et d’où viennent-ils ? : Les bras tendus montrent très loin devant soi

Et je lui dis :  PAROLE

Mon Seigneur, tu le sais ! : Les mains, à hauteur de la poitrine, ponctuent la phrase avec vigueur.

Et il me dit : PAROLE

Ces gens : VOICI : Les bras et mains s’ouvrent devant soi au niveau de la taille.

viennent de la grande épreuve : OPPRIME : Le haut du corps étant penché, la main droite pèse sur l’épaule gauche.

et ils ont lavé leurs robes : PLONGER : Les mains partent d’en haut, poings fermés, et se projettent vigoureusement vers le bas en s’ouvrant.

et ils les ont blanchies : LUMIERE : Les mains devant les yeux, doigts joints, s’ouvrent vivement

dans le sang : Poings fermés sur le cœur, les mains et les bras s’ouvrent vers le bas (cf le côté ouvert)

de l’Agneau. : CROIX : Les bras s’ouvrent en croix.

Commentaires

Contexte :

Ces versets appartiennent à la vision de cette foule immense de « toutes nations, tribus, peuples et langues » qui, dans l’Apocalypse, évoque le rassemblement des élus conduits devant Dieu par l’Agneau.

Dynamisme

Dans ce passage il n’est pas répondu à la question de l’identité des personnes mais seulement à celle de leur provenance qui n’est pas géographique mais existentielle : « la grande épreuve ». La victoire de l’Agneau a rejailli sur ceux qui l’ont suivi et qui ont traversé l’épreuve grâce à son sang versé. Les gestes renvoient à l’expérience du Baptême (Plonger), et à la participation à la Pâques de Jésus (Croix). Ils font le lien entre les paroles de « l’ancien » et l’expérience de chacun ; nous sommes invités à enter dans ce cortège, dans cette multitude en procession, et à en faire partie.

Quelques suggestions d’utilisation

Le passage dont ces versets sont extraits est lu à la fête de la Toussaint. Ce récitatif peut convenir en lien avec les thèmes : Témoignage – Epreuve – Passion/résurrection.