Annonce de la Pâque

Mt 20, 18-19

Texte

18 > Voici < > que nous montons < > à Jérusalem. <
> et le Fils de l’Homme <
> sera livré <
 > aux grands prêtres et aux scribes. <
 19
> Ils le condamneront à mort < > le livreront aux païens <
 > pour qu’il soit humilié< > flagellé < > crucifié. <
 > et <
 > le troisième jour < > il sera ressuscité. <

Premières notes

Gestes

Voici : VOICI : les bras et mains s’ouvrent devant soi au niveau de la taille.

que nous montons : MONTER : les mains décrivent une diagonale depuis le bas à gauche vers le haut à droite.

à Jérusalem : Les mains serrées se lèvent.

et le Fils de l’Homme : FILS DE L’HOMME : la main droite part du ciel, touche le sol et se place sur le coté, à hauteur du visage, paume vers l’arrière.

sera livré : PRISONNIER : les deux bras étendus se croisent sur les poignets, poings fermés.

aux grands prêtres et aux scribes : L’UN ET L’AUTRE : les mains désignent alternativement un côté puis l’autre.

Ils le condamneront à mort : ACCUSER : montrer vigoureusement du doigt devant soi.

le livreront aux païens : Les deux bras étendus se croisent sur les poignets et se déplacent vers la gauche.

pour qu’il soit humilié : MALADE : le corps se courbe vers l’avant, bras pendants.

flagellé : Geste de fouetter, vers soi

crucifié : CROIX : les bras s’ouvrent en croix.

et : ATTENTION : geste de vigilance, une main se tient à hauteur des yeux, doigts levés.

le troisième jour : Les doigts indiquent le chiffre trois.

il sera ressuscité : REMPLIR DE VIE : les mains remontent le long du corps depuis les pieds et se projettent vers le ciel.

Commentaires

Contexte

Depuis le début du chapitre 19, Jésus s’éloigne de la Galilée et monte à Jérusalem vers sa Passion. Il invite ses disciples à réviser radicalement leurs conceptions de la rétribution (parabole des ouvriers de la onzième heure). C’est au groupe des Douze, pris à part, que Jésus pour la troisième fois annonce sa Pâque. Il les prépare au scandale de sa mort et les ouvre à l’accueil de sa résurrection. Mais ils ne comprennent pas et continuent de s’interroger sur la place qu’ils auront.

Dynamisme

La troisième annonce de la Pâque reprend les éléments des deux précédentes (Mt16,1 et 17, 22-23) mais elle ajoute des précisions sur ce que Jésus va subir et établit la responsabilité autant des Juifs que des païens. .
Cette annonce est double : elle porte sur la Passion et sur la résurrection. Cela s’exprime de deux façons dans ce récitatif. D’une part, le geste du FILS DE L’HOMME, geste de descente et de remontée, indique déjà le mouvement de mort et résurrection. D’autre part, le temps d’attente sur « et » (dans « et le troisième jour » ) souligne le basculement : tout ne s’arrête pas à la croix, mais par Dieu la vie jaillit.

Quelques suggestions d’utilisation

Ce passage convient bien pour des temps méditatifs en préparation à Pâques et pendant la Semaine Sainte.
Il peut aussi être utilisé pour aborder les thèmes de : Mystère Pascal – Croix – Passion.